Le directeur des publications de La Sentinelle, Nad Sivaramen, a été invité ce mardi 3 avril à prendre un long congé avec effet immédiat.
Nad Sivaramen et Audrey Harelle.

Cette décision du Conseil d’administration du groupe de presse intervient suite à des allégations formulées contre lui par son ex-conjointe Audrey Harelle, Chef d’édition au sein du quotidien L’Express, dans un affidavit juré le lundi 2 avril.

Les allégations portent sur une affaire de moeurs et Audrey Harelle réclame la garde de leur enfant.

Dans un communiqué émis ce mardi après-midi, La Sentinelle fait ressortir :

Toute personne est innocente jusqu’à ce qu’elle soit trouvée coupable mais que de par la gravité des allégations imputées à Nad Sivaramen, il lui a été suggéré de se mettre en congé avec effet immédiat.

Philippe A. Forget, le président du conseil d’administration de La Sentinelle, assurera l’intérim au poste de directeur des publications du groupe.

YOUR REACTION?

Facebook Conversations




Latest Posts