Le So Sofitel, hôtel iconique situé à Bel-Ombre, ferme temporairement ses portes en raison d’une situation financière désastreuse à laquelle le COVID-19 n’est pas étranger. Les 250 employés devront attendre une deuxième réunion avec l’hôtel pour être fixés sur leur avenir.

YOUR REACTION?

Les responsables de l’hôtel se présenteront devant le Redundancy Board pour les licenciements éventuels. C’est ce qui ressort d’une réunion entre les membres de la direction et les représentants des employés.

Les représentants des employés ont suggéré d’être payés jusqu’au mois de décembre avec la possibilité de reprendre leur poste si la situation s’améliore. Une proposition qui a été prise en considération, selon des sources concordantes, mais qui devra tout de même être avalisée par la maison-mère de So Sofitel, à Dubayy.

Une correspondance, signée par le directeur de l’hôtel, a été envoyée à une douzaine de représentants des travailleurs des différents départements. Ainsi, on peut y lire :

Cette rencontre aura pour but d’évoquer l’impact désastreux de la pandémie COVID-19 sur nos opérations ainsi que la menace qu’elle représente pour la pérennité de celles-ci et d’explorer et négocier, conformément aux dispositions de l‘article 72 de la ‘Workers Rights Act 2019’, les mesures qui devront inévitablement être mises en œuvre par Belle Rivière Ltée pour y faire face.

Facebook Conversations




Latest Posts