Un habitant de Nouvelle-France a tenté de mettre fin à ses jours en absorbant des substances nocives.

C’est vers 10 heures, le dimanche 13 octobre, qu’un des proches de ce chauffeur de 38 ans l’a découvert sans connaissance. Il a immédiatement alerté la police de Nouvelle-France. Les policiers l’ont rapidement transporté à l’hôpital de Rose-Belle où il a été placé sous observation médicale. Son état de santé est jugé sérieux.

Le trentenaire avait été arrêté le samedi 12 octobre par une équipe de la police pour possession de drogue. Lors d’une perquisition à son domicile, la police a découvert, sur une armoire, 15 graines de gandia dissimulées dans un morceau de papier.

Interrogé sur place, il est passé aux aveux, expliquant qu’il avait obtenu ces graines après avoir acheté du gandia. Il a avoué qu’il avait bien l’intention de les préserver.  

À l’issue d’une fouille plus minutieuse, les policiers sont tombés sur 10 morceaux de papier en aluminium contenant une certaine quantité de drogue synthétique. Le suspect a cette fois-ci confessé que la drogue synthétique était pour sa consommation personnelle. Il a présenté ses excuses aux policiers. Il a été arrêté et conduit au poste de police de Nouvelle-France. 

Une fois sa version enregistrée, le chauffeur a été libéré sur parole et devrait être présenté devant la justice sous une charge provisoire de possession de drogue. L’enquête se poursuit. 

YOUR REACTION?

Facebook Conversations




Latest Posts