Pratiquement aucun membre de l’opposition ne participera aux activités de l’Indépendance. Du moins, celles où la présidente Ameenah Gurib-Fakim sera présente.
Arrivée de Ram Nath Kovind, hier après-midi à l’aéroport.

Le leader de l’opposition, Xavier Duval, rentré de voyage hier, dimanche 11 mars, était à l’aéroport pour accueillir le président indien, Ram Nath Kovind. Après consultations avec ses députés pendant l’après-midi, il est convenu qu’ils ne participeront pas aux activités de la fête de l’Indépendance. En revanche, le leader du PMSD sera présent au Champ-de-Mars aujourd’hui. La députée bleue Aurore Perraud nous fait comprendre :

Il occupe un poste constitutionnel. Il y sera présent en tant que leader de l’opposition, mais pas comme le leader du PMSD.

D’ailleurs, dit-elle, son leader réclamera une commission d’enquête sur l’affaire Sobrinho.

Drôle de coïncidence, le PMSD avait appelé au boycott des célébrations, il y a 50 ans. Pour d’autres raisons, puisque le parti était contre l’Indépendance.

Du côté du MMM, Ajay Gunness, le secrétaire général du parti, affirme que tant qu’Ameenah Gurib-Fakim sera en poste, les députés mauves seront absents des célébrations.

En revanche, Paul Bérenger rencontrera le président indien, mardi.

D’ailleurs, après la conférence de presse de Pravind Jugnauth vendredi, le leader du MMM n’a pas caché son agacement.

Depuis un an, on parle de l’affaire Sobrinho et le chef du gouvernement n’a rien fait. On réclame non seulement le départ de la présidente, mais aussi de tous ceux qui sont mêlés à cette affaire.

Il précise qu’il ne se rendra pas au Champ-de-Mars aujourd’hui.

Avec la motion de censure contre la présidente déposée par le député Shakeel Mohamed, le PTr maintient la pression. Un des députés rouges, Ritesh Ramful, a confirmé qu’aucun membre de son parti n’assistera pas aux célébrations nationales. 

Nous ne savons pas dans quelle fonction elle sera présente. D’où notre absence à toutes les activités.

Le MP emboîtera les pas de ses collègues de l’opposition. Alan Ganoo, le président du parti, nous confie :

Jusqu’à présent, nous ne serons ni à la célébration de la fête nationale, ni à la Garden Party. En tout cas, nous ne serons pas présents lors des sorties de la présidente. Le deal est venu fragiliser cette institution.

Contacté, le député indépendant Kavi Ramano a, de son côté, affirmé qu’il ne sera pas présent à la Garden Party, en raison de son emploi du temps. Mais il sera au banquet offert par Pravind Jugnauth.

YOUR REACTION?

Facebook Conversations




Latest Posts