Les membres de la diaspora mauricienne au Canada organiseront une manifestation samedi le 29 août, à 14 heures, à la Place de la Célébration, dans la ville de Mississauga, en guise de solidarité avec leurs concitoyens à Maurice dans la foulée du désastre écologique causé par le naufrage du MV Wakashio au large de la côte sud-est du pays.

YOUR REACTION?

Puisque leurs compatriotes à Maurice tiendront une marche pacifique à Port-Louis le même jour pour exprimer leurs réactions et revendications, les mauriciens établis au Canada n’ont pas voulu rester en marge de cet événement en ces moments difficiles que traverse leur pays natal. Ils tiennent à témoigner de leur solidarité tout en attirant l’attention du public canadien sur la catastrophe écologique subie par un petit Etat insulaire dans le sud-ouest de l’océan Indien – où passe le trafic maritime entre l’Asie et les pays de l’Atlantique – à cause de l’erreur de navigation du capitaine du navire.

Ils ont suivi avec un intérêt particulier l’évolution du désastre écologique qui a fait la une de la presse internationale depuis le naufrage du navire le 27 juillet. Ayant de bon souvenirs de leur île natale, les membres de la diaspora gardent des liens étroits avec le pays grâce à leurs visites régulières. Ils ont toujours été fiers de leur pays natal dont ils vantent les charmes touristiques à leurs voisins et amis canadiens.

Aujourd’hui, ils sont tristes de voir les conséquences du naufrage, dont la marée noire qui a souillé le rivage et les lagons, tuant la faune et la flore marines dans cette région exotique de l’île. Ils ont une pensée spéciale pour tous ceux qui ont été affectés, notamment les pêcheurs, les plaisanciers, les hôteliers, les restaurateurs et aubergistes, et autres petits commerçants dans la région sud-est.

La manifestation de la diaspora mauricienne est organisée sous les auspices de l’Association des Mauriciens de Toronto en collaboration avec des associations basées dans d’autres villes. La diaspora est dispersée à travers le Canada mais elle est concentrée dans les grandes villes telles que Toronto, Montréal, Ottawa, Vancouver, Edmonton, Winnipeg, Halifax, etc.

La diaspora veut apporter sa modeste contribution à la prise de conscience internationale du risque de naufrage des navires et de déversement d’huiles lourdes toxiques dans les eaux territoriales de Maurice et des pays riverains de l’océan Indien.

Facebook Conversations




Latest Posts