Après le rapport de l’institut suédois V-Dem, classant le pays dans la liste des Top-10 “Autocratizing Countries”, celui de Reporters sans Frontières vient remuer le couteau dans la plaie démocratique.

YOUR REACTION?

Le rapport confirme la dérive autoritaire du gouvernement. Cette année, Maurice perd cinq places au classement mondial de la liberté de la presse, passant au 61e rang.

Le boycott publicitaire, le monopole de la télévision, le sort subi dernièrement par les journalistes aux mains des autorités... Autant d’éléments qui ont grandement contribué à ce résultat lamentable.

Facebook Conversations




Latest Posts