Pourquoi le ministère de la Technologie, de la communication et de l’innovation a-t-il recours à un appel à candidatures pour le recrutement d’un Chief Information Officer (CIO) sur son site internet et non par la Public Service Commission (PSC) ?

Certains dénoncent le fait que la PSC ne serait pas impliquée dans la décision de l’embauche du CIO. Les postulants ont jusqu’au 23 janvier pour envoyer leur candidature.

Certains y voient là un moyen de faire entrer un proche du gouvernement au ministère. D’autres se demandent si avant tout ce n’est pas là une porte ouverte à un conflit d’intérêts si la personne choisie ne travaille pas déjà au sein de la Fonction publique.

D’autre part, l’on s’interroge sur l’impact qu’aura le candidat choisi au sein du ministère.

YOUR REACTION?

Facebook Conversations




Latest Posts