Déjà fortement affecté par le COVID-19, le secteur touristique se retrouve plus que jamais en eaux troubles avec la marée noire provoquée par le naufrage du MV Wakashio.

YOUR REACTION?

Les observateurs et opérateurs économiques se disent inquiets et avouent ne pas avoir de visiblité par rapport à une éventuelle reprise des affaires.

La mauvaise publicité internationale autour de l’échouement du MV Wakashio a, hélas, terni la réputation de l’île encore plus.

Aujourd’hui, le Premier ministre Pravind Jugnauth peut invoquer mille raisons pour évoquer ce désastre écologique, la population a, elle, déjà tiré ses conclusions.

La légèreté, voire l’amateurisme avec laquelle les deux ministres directement concernés, Kavy Ramano, (Environnement) et Sudheer Maudhoo (Pêche) ont géré ce dossier, depuis le premier jour, en portent une large responsabilité.

Ce ne sont plus des excuses publiques auxquelles la population a droit de leur part mais carrément leur démission.

Quant au PM, au lieu de se comporter en homme d’Etat, il a privilégié la posture de chef de parti en défendant ses deux ministres contre vents et marées, ce qui en dit long sur son leadership.

Facebook Conversations




Latest Posts