Une grosse vague de mécontentement a surfé sur les législatives 2019, tenues hier, jeudi 7 novembre.
Me Ashley Hurrhangee.

Des milliers de Mauriciens ont été privés de leur droit de vote, alors qu’ils avaient voté auparavant. L’homme de loi Ashley Hurhangee et plusieurs de ses proches se sont retrouvés dans la même situation.

Il prévient qu’il aura recours à la justice, et réclame la démission du commissaire électorale, Irfan Rahman.

Ecouter sa déclaration :

YOUR REACTION?

Facebook Conversations




Latest Posts