Les agents de l’Alliance Nationale et du MMM ont eu marre d'attendre.

Les policiers n’ont laissé entrer que les counting agents de l'Alliance Morisien jusqu'à présent, alors que la procédure veut que les agents aient accès cinq à la fois. Finalement, les policiers ont laissé entrer les agents des autres partis.

Par la suite, un agent du MMM s'en est pris à Mireille Martin car cette dernière lui a demandé de ne pas bousculer les autres.

La situation a vite été maîtrisée par les agents et candidats présents sur place.

Le dépouillement n’avait pas encore débuté à 11 heures.

Les candidats du MMM, de l'Alliance Morisien et du Parti Kreol Morisien, eux étaient dans l'enceinte de l'école en attendant le début du décompte des voix. Les boîtes des bulletins ont pris du temps pour la vérification.

YOUR REACTION?

Facebook Conversations




Latest Posts