Elle a envoyé sa lettre à la présidence de la République, hier mercredi 30 mai, en début de soirée. Shamila Sonah-Ori, la cousine de Kobita Jugnauth, refuse sa nomination à l’Electoral Supervisory Commission et à l’Electoral Boundaries Commission. Bien qu’à hier après-midi, elle était toujours soutenue par Pravind Jugnauth…
Shamila Sonah-Ori

Face à la polémique, Shamila Sonah-Ori s’est désistée. C’est en début de soirée d’hier que la nouvelle est tombée. L’avouée a décidé de refuser les nominations comme membre de l’Electoral Supervisory Commission (ESC) et de l’Electoral Boundaries Commission (EBC).

La cousine de Kobita Jugnauth a fait parvenir sa lettre au président de la République par intérim, Barlen Vyapoory, en ce sens. Elle dit avoir pris cette decision après avoir pris note de “the bad faith and various statements made by different members of the opposition, especially the leader of the opposition”.

Celle qui a été conseillère municipale à Quatre-Bornes, sous la bannière du MSM, de 2000 à 2005, affirme également regretter “une politisation à outrance” de cette affaire et précise qu’elle n’est en aucun cas disqualifiée pour ces deux nominations, étant une professionnelle avec plus de 25 ans d’expérience.

Ce développement de taille est intervenu alors que Pravind Jugnauth, hier, à Rivière-du-Rempart, assistait aux célébrations du premier anniversaire de la Citizen Support Unit. Le Premier ministre avait pourtant publiquement soutenu la cousine de sa femme.

Dans sa première réaction suivant cette nomination controversée de Shamila Sonah-Ori, le chef du gouvernement n’y voyait “rien d’illégal”. D’ailleurs, il a même dit n’avoir aucune objection qu’elle soit nommée dans ces deux institutions.

Sur ses relations familiales avec Sonah-Ori, argument mis en avant par l’opposition, il a indiqué :

Savez-vous que Désiré Basset est mon avocat ? Savez- vous que Dev Gowrea, qui est membre de cette commission, est le beau-frère de Satish Faugoo, qui est un politicien ? Savez-vous que Narghis Bundhun, qui est aussi membre de cette commission, est la soeur de Raouf Bundhun,qui était dans la politique ?

La State House et le PMO étaient sous pression depuis samedi. Cela, depuis les allégations du leader de l’opposition, Xavier Duval, selon lesquelles le fax concernant la nomination de la principale concernée viendrait du PMO.

Dans l’entourage du président de la République par intérim, on évoquait même, hier, un sentiment d’embarras, surtout après le défilé des membres de l’opposition au château du Réduit. À ses proches collaborateurs, Barlen Vyapoory aurait fait comprendre ne pas vouloir être partie prenante d’un “shady business”.

Après Xavier Duval, mardi, qui menaçait de venir de l’avant avec une motion de blâme au Parlement, le chef de l’État a reçu, dans le courant de la journée d’hier, le leader du MMM, Paul Bérenger, le chef de file du PTr au Parlement, Shakeel Mohamed, et Alan Ganoo, président du MP.

YOUR REACTION?

Facebook Conversations




Latest Posts