Elle a gardé le silence pendant longtemps car elle voulait protéger ses enfants. Mais, poussée à bout et mise à la porte du foyer conjugal, une femme de 28 ans a porté plainte au poste de police de Nouvelle-France, mardi contre son beau-père, âgé de 62 ans.
La jeune femme de 28 ans.

Elle affirme qu’il lui a, à plusieurs reprises, fait subir des attouchements en l’absence de son mari et aurait même tenté de la violer.

La jeune femme raconte que tout a commencé en décembre 2012. Le beau-père aurait profité du fait qu’elle s’était assise à l’avant de la fourgonnette qu’il conduisait pour faire des attouchements sur elle. 

Monn pousse li ek monn dire li rétourne mwa lakaz.

Elle a fait part de cet incident le jour même à son mari et à sa belle-mère. Le suspect avait promis de ne pas recommencer. Mais en avril de cette année, il serait revenu à la charge. Elle l’aurait repoussé de nouveau et aurait une fois de plus alerté son mari. Mais ce dernier aurait fait mine de ne rien comprendre.

Elle avoue avoir gardé le silence à cause de leurs trois enfants en bas âge. Toutefois en octobre, son beau-père se serait introduit dans sa chambre alors qu’elle dormait et aurait tenté de la forcer à avoir des relations sexuelles avec lui. Mais elle l’a encore repoussé.

Alertés, son mari et sa belle-mère auraient demandé au sexagénaire des explications. Mais il aurait accusé la plaignante à son tour d’adultère. La jeune mère a trouvé refuge depuis trois jours chez ses parents car elle aurait été mise à la porte de son domicile conjugal. La décision viendrait de son beau-père. Ce dernier a été interrogé par la police.

YOUR REACTION?

Facebook Conversations




Latest Posts