Ces derniers jours ont été marqués par l’opération des siamoises, Marie-Cléa et Marie-Cléanne, en Bangalore. Même si l’une d’elles n’a pas survécu, nombreux sont les internautes à avoir salué le savoir-faire des docteurs indiens. Par ailleurs, il ne se passe pas une semaine sans qu’on entende parler d’un Mauricien qui va se faire soigner dans la Grande péninsule.

YOUR REACTION?

Comment expliquer cet engouement ? Pour les médecins indiens, c’est surtout le coût des traitements qui attire :

L’Inde offre le même service que plusieurs pays développés, mais à des coûts réduits. Par example, pour le traitement du cancer, cela peut revenir à quelque Rs 700 000 indiennes (soit environ Rs 350 000 mauriciennes). Alors qu’aux Etats-Unis, par example, il faut peut-être compter Rs 2 millions voire plus.

Mais il n’y a pas que l’argent et le taux de change qui entrent en jeu. L’Inde est également un pays de référence en termes de technologie et d’expertise. Ainsi, à l’hôpital Narayana Hrudayalaya, les appareils de pointe font pâlir d’envie.

Une patiente souffrant d’un cancer rare et qui se fait, elle aussi, traiter au sein de cet établissement payant, nous déclare :

Si péna l’Inde, nous mort !

Facebook Conversations




Latest Posts