C’est aux alentours de minuit hier, mardi 24 juillet, que le Road Traffic Amendment Bill a été voté sans amendements.

YOUR REACTION?

Lors de son summing-up, le ministre des Infrastructures publiques et du transport, Nando Bodha, a rappelé que l’objectif de cette loi n’est pas d’empêcher les gens de consommer de l’alcool mais plutôt de ne pas prendre le volant après en avoir bu.

Les changements visent à réduire le taux d’alcool des chauffeurs et à durcir les amendes pour infractions au code de la route. Par ailleurs, la Dangerous Drugs Act devrait également être amendée.

Plus tôt, plusieurs intervenants ont pris la parole. Le leader du MMM, Paul Bérenger, a d’abord exprimé son appréciation que le ministre Nando Bodha ait décidé, mardi dernier, de reporter les débats d’une semaine. Avant de relever certaines “confusions”. Notamment au sujet de la tolérance zéro alcool dans le sang. Il estime que la baisse proposée de 50 mg pour chaque 100 ml de sang à 20 mg pour chaque 100 ml de sang est à la fois “trop basse et discriminatoire envers les femmes”. Il a proposé que le taux soit de 30 mg pour chaque 100 ml de sang comme c’est le cas en Inde et au Japon.

Le député bleu Dan Baboo, pour sa part, a affirmé que “ce projet de loi arrive trop tard”. Il a tiré à boulets rouges sur la police et critiqué les brebis galeuses à cause desquelles “les amendes ne sont d’aucune utilité”. Il a aussi demandé qu’un numéro WhatsApp soit créé pour “name and shame” les brebis galeuses.

Sangeet Fowdar, de son côté, a fait ressortir qu’il aurait durci davantage les amendes s’il avait été le ministre de tutelle. Il a demandé une utilisation plus étendue des caméras mobiles et des véhicules de police banalisés. Avant de parler des “4 000 caméras à venir”.

Facebook Conversations




Latest Posts