L'absence de la ministre de l'Egalité des genres, Roubina Jadoo-Jaunboccus, au Parlement au moment de la PNQ axée sur la commission d'enquête sur la drogue est diversement commentée.
Roubina Jadoo-Jaunboccus

En effet, des internautes ne se sont pas faits prier pour dénoncer celle qu'ils ont surnommé “kala prison”. Un sobriquet qu'elle a hérité après que la commission Lam Shang Leen ait révélé ses 39 visites carcérales aux trafiquants de drogue en une seule journée.

Une situation qui la met visiblement mal à l'aise. D'où son absence à l'Assemblée nationale, vendredi après-midi.

YOUR REACTION?

Facebook Conversations




Latest Posts