Il affirme que l’électorat de la circonscription Belle-Rose/Quatre-Bornes ne veut plus entendre parler des partis traditionnels.

YOUR REACTION?

Rajah Madhewoo

Depuis son retour au pays, il y a 8 ans, le Dr Rajah Madhewoo, 63 ans, est sur le front de tous les grands combats.

Candidat à la partielle, sous la bannière de The Liberals, il affirme qu’une fois élu, il donnera la moitié de son salaire de député aux personnes vivant dans l’extrême pauvreté dans cette circonscription.

La grosse majorité des électeurs de cette circonscription rejette cette politique de l’achat de votes comme le font les gros partis.

Rajah Madhewoo

Le sexagénaire, qui a fait partie du Conservative Party du Royaume-Uni, croit que les électeurs veulent avant tout être représentés par des personnes compétentes, qui ne pensent pas à l’argent.

Ce psychologue de formation mène une campagne de proximité, en privilégiant le porte-à-porte.

Je suis contre les oriflammes et autres banderoles. Non seulement elles défigurent cette ville mais représentent un grand danger pour les automobilistes.

Rajah Madhewoo compte dépenser environ Rs 150 000 pour cette partielle.

C’est surtout mon argent. Je n’ai pas d’aide de quiconque car j’ai travaillé très dur en Angleterre. Je suis venu aider ces personnes pauvres du no 18.

Facebook Conversations




Latest Posts