Une fois les dépositions des détenteurs de fausses licences recueillies, l’enquête policière s’orientera sur le montant que les escrocs brassaient dans l’affaire de permis de conduire falsifiés.

Les escrocs sont soupçonnés d’avoir brassé plus de Rs 20 millions depuis la mise en opération du réseau qui remonte à environ une année.

Outre les charges de falsification de documents de l’Etat, à travers les permis de conduire, une charge de blanchiment d’argent sera logée contre eux.

De son côté, la cellule de presse de la police demande aux membres du public de collaborer dans l’enquête :

Nous demandons aux détenteurs de fausses licences de donner leurs versions à la police.

YOUR REACTION?

Facebook Conversations




Latest Posts