Louis Richard Simisse avait cru trouver une astuce pour tromper la vigilance des limiers de l’ADSU : dissimuler de la drogue dans ses fesses. Mais cet habitant de Petite Rivière a eu tort de sous-estimer les hommes du chef inspecteur Seewoo et du sergent Botharrygadoo de l’Anti-Robbery Squad.

YOUR REACTION?

Louis Richard Simisse.

Les limiers l’ont interpellé à Petite-Rivière, hier, jeudi 5 février aux alentours de 13 heures.

Il avait en sa possession une grande quantité de cannabis. Il a avoué aux policiers :

Mo ti p al vender sa missié.

ll a été traduit en cour le même jour, avant d’être reconduit en cellule.

Facebook Conversations




Latest Posts