Un superviseur a été tabassé à coups de barre de fer sur un chantier de construction, à Petite-Rivière, par un ouvrier bangladais, ce vendredi matin 3 juillet.

YOUR REACTION?

L’ouvrier en question aurait refusé d’exécuter les ordres, selon le superviseur. Ce dernier a porté plainte au poste de police de la localité. Le plaignant déclare avoir été blessé à l’épaule. Le suspect aurait même brisé son téléphone cellulaire.

Le superviseur explique qu'il avait organisé le travail à être effectué ce vendredi, lors de son arrivée sur le chantier. Tous les ouvriers se sont mis à la tâche sauf l’ouvrier en question. Le superviseur lui aurait alors demandé de s'exécuter comme les autres, chose qu’il n’aurait pas apprécié.

Linn encolère linn zour mwa dans so langage.

Le superviseur ajoute que ce sont les collègues de l’ouvrier qui l’ont empêché de le frapper à la tête.

Facebook Conversations




Latest Posts