Cette scène choquante s’est déroulée sous le regard de plusieurs personnes.

Un homme âgé de 65 ans a été tabassé par un chauffeur d’autobus privé sur l’arrêt d’autobus de Vénus, Port-Louis. Des automobilistes ont alerté des policiers des Line Barracks, qui sont rapidement arrivés sur le lieu. Le chauffeur a été embarqué et la victime transportée à l’hôpital Jeetoo.

Cette agression a eu lieu le samedi 9 juin. Deux jours après, le sexagénaire, portant de nombreuses blessures au visage, raconte sa mésaventure.

J’étais à Vénus et je passais par l’arrêt d’autobus pour rentrer chez moi, de l’autre côté de la route, quand soudain un autobus privé m’a frôlé.

Ce dernier a alors demandé au receveur :

Est-ce normal que vous prenniez autant de temps avant de démarrer car c’est un arrêt d’autobus et pas un terminus ?

Et d’ajouter :

Monn dire li prend so bus rouler parski kapav ena accident.

Soudain, il a vu le chauffeur de l’autobus descendre du véhicule pour se diriger vers lui.

Ene sel kout linn commence batte mwa kout poing. Li ti p zour mwa aussi. Mo pann kav faire nanyen.

Des personnes lui ont porté secours. Alors que l’habitant de Vénus se trouvait à l’hôpital, quelques automobilistes se sont rendus aux Line Barracks pour donner leur version des faits. Ils ont dénoncé la façon de faire du conducteur.

Quant au sexagénaire, il a indiqué aux policiers que les deux arrêts d’autobus à Vénus sont depuis toujours un vrai problème.

Les autobus s’arrêtent au milieu de la route et les chauffeurs demandent aux passagers de descendre. Les autobus frôlent les passagers qui attendent les autobus et les chauffeurs peuvent passer plus de 45 minutes sur les arrêts.

La victime, qui se remet lentement de ses blessures, souhaite que les autorités prennent des sanctions contre ces chauffeurs d’autobus. Idem pour d’autres habitants de Vénus.

YOUR REACTION?

Facebook Conversations




Latest Posts