Elle a 26 ans, fête Eid et Divali et compte nommer son enfant Marie ou Christian. Elle s’appelle Zafreen Bhaukaurally.
Zafreen Bhaukaurally

Comme des milliers d’autres Mauriciens, cette jeune femme est née d’un mariage mixte. Elle explique :

Mon père est musulman et ma mère hindoue. J’ai donc grandi en côtoyant les deux religions.

Lors du Ramadan, elle jeûne pendant un mois et lors de la fête Maha Shivaratree, elle fait le pèlerinage jusqu’à Grand-Bassin. Ses parents étaient en parfaite harmonie quant à leurs croyances religieuses, chacun suivait sa religion tout en soutenant l’autre dans la sienne.

Baignant dès la petite enfance dans cette mixité, Zafreen ne s’est pas arrêtée à l’hindouisme et l’Islam, car au collège, elle part tous les jours sans faute à l’église pour y allumer une bougie, y découvrir le catholicisme.

Mes parents étaient très ouverts d’esprit donc ils ne m’ont jamais imposé de religion. On a tout le temps tout fait ensemble et c’était merveilleux.

Cependant, cela n’a pas toujours été facile pour elle. Surtout avec un nom comme le sien.

Souvent, on m’a demandé en ‘quoi’ je crois. Lorsque je me suis mariée à un hindou, on m’a demandé pourquoi j’ai choisi un non musulman. On n’a pas célébré de cérémonie religieuse pour le mariage car on ne voulait pas entendre les critiques des gens. Si besoin est, on se mariera dans une église catholique !

Et de conclure :

Je suis Mauricienne, fière de l’être, point barre.

Source: L'Express Newspaper (04/11/2018)

YOUR REACTION?

Facebook Conversations




Latest Posts