Depuis plus de deux semaines, les prisonniers de la prison de Melrose seraient privés de certains droits les plus élémentaires.

Le matin, les détenus s’alimenteraient avec du pain rassis, bien que la prison dispose des services d’une boulangerie.

De plus, la liste de provisions d’une longueur de quatre pages à laquelle les prisonniers avaient droit, a été réduite à moins d’une page selon une source. Seuls les produits alimentaires n’ont pas été supprimés. Les produits cosmétiques, tels que les crèmes réhydratantes utilisées pendant l’hiver, ont été rayés de cette liste.

Les proches des prisonniers sont remontés contre les autorités et demandent que ces derniers soient traités comme des êtres humains. Quant au Commissaire des prisons, Vinod Appadoo, il s’est refusé à tout commentaire.

Source: Sunday Times

YOUR REACTION?

Facebook Conversations




Latest Posts