Yogida Sawmynaden, le ministre du Commerce, aura à se présenter de nouveau, ce mardi 12 janvier, devant la cour de Port-Louis. Cela, dans le cadre de la Private Prosecution logée, le 21 décembre 2020, par Sakuntala Kistnen, veuve de Soopramanien Kistnen, contre lui.

YOUR REACTION?

Les yeux seront aujourd’hui braqués sur la cour de district de Port-Louis, où Mes Roshi Bhadain et Sanjeev Teeluckdharry feront leur plaidoirie sur la poursuite privée engagée par Simla Kistnen contre le ministre, lors de la troisième audience. Cela, après la plaidoirie du DPP, jeudi dernier. L’avocat de la défense, Me Raouf Gulbul, a aussi présenté ses arguments ce même jeudi.

Il a réclamé l’abandon de la charge contre son client car, a-t-il notamment dit, Simla Kistnen n’a pas le droit de loger une charge provisoire contre son client et seule la police a ce droit quand elle doit procéder à l’arrestation d’un suspect en attendant l’évolution d’une enquête. Me Gulbul a expliqué aussi que la cour de district n’a pas le droit d’écouter une affaire relative à l’article 77 du code pénal.

Me Rama Valayden a, de son côté, défendu le droit du citoyen de s’adresser directement à la cour quand la police et l’ICAC ne veulent pas aller de l’avant. Pour lui, même si cette procédure n’est pas explicitement permise par nos lois, ce n’est pas une raison pour ne pas commencer maintenant. Il a expliqué que si Simla Kisten n’a pas entré une charge formelle, c’est parce qu’il n’y a pas encore eu d’enquête. Et qu’une charge provisoire sert à amener un accusé sous contrôle judiciaire.

Si les débats prennent fin aujourd’hui, la magistrate Zeenat Bibi Cassamally fera connaître quand elle prononcera sa décision sur la question.

Pour rappel, le corps de Soopramanien Kistnen, ex-agent du MSM, âgé de 52 ans, a été retrouvé calciné, le 18 octobre 2020, dans un champ de canne à Telfair, Moka.

Mise à jour

L’audience a été ajournée au 27 janvier à la demande du DPP qui a obtenu l’assurance du DCP Heman Jangi que l’enquête policière sera rapidement bouclée.

Me Abdool Raheem Tajoodeen, le représentant du DPP, a fait une déclaration en cour ce matin à l’appel de l’affaire. Il a indiqué que Me Satyajit Boolell a eu une rencontre avec le patron du CCID sur le sujet. Le DCP Heman Jangi a assuré le DPP que l’enquête avance à grands pas et que le dossier sera très bientôt soumis à son bureau.

Pour la bonne administration de la justice, a proposé Me Abdool Raheem Tajoodeen dans la foulée, il est préférable d’ajourner les travaux au 27 janvier le temps que la police boucle l’enquête.

Me Rama Valayden, du panel d’avocats représentant la famille Kistnen, a indiqué qu’il allait agréer à cette requête s’il obtient la garantie que le ministre Yogida Samwynaden sera entendu under warning par la police dans le cadre de cette affaire.

La magistrate Zeenat Bibi Cassamally a alors levé la séance pendant quelques minutes, après quoi elle a indiqué qu’elle agréait à la demande du représentant du DPP. L’audience reprendra donc le 27 janvier.

Facebook Conversations




Latest Posts