Dans une plainte consignée au poste de police de Pamplemousses, le samedi 16 février, Nishee, 32 ans, mère d’une fille de 8 ans et habitant la localité, se dit aussi stupéfiée que révoltée. Son neveu, âgé de 14 ans, lui aurait fait des propositions indécentes.
Nishee

Nishee a déposé une copie des messages, qu’elle a sauvegardés, à la police. Elle raconte :

Lé 8 février, vers 8 heures asoir, linn demande mwa si mo lom lakaz. Monn demande li kifer. Li répone mwa ‘Mo kav bour ou ? Mo vini trankil, mo kapav ?’. Je l’ai rappelé à l’ordre, mais il a continué, cette fois sur le portable de son père (mon cousin), à m’envoyer des messages indécents.

Le lendemain, mécontente, Nishee en a informé les parents du collégien.

Mo cousin dire mwa li pas ti kone nanyen ladans ek li pou koze ar so garçon. Mais ensuite, ses parents s’en sont pris à moi. J’attendais une autre réaction de leur part. Mo ti penser zot pou corrige garçon la, mais non. Alors, mo préfère laisse la police faire so travail. Si sa l’âge la mo neveu pas respecter so poupou (tante), li kav faire ban zafer bien pire pli tard.

Avec le recul, Nishee indique avoir constaté que son neveu avait un comportement bizarre.

Souvent li ti p vinn lakaz kot mwa zis kan mo ti p baigner. Mo tifi ki ti raconte mwa sa. Li dire mwa neveu la nek vini pendant ki mo p prend mo bain, après li aller zis avant mo sorti dans salle de bain. Toutefois, je n’aurais jamais imaginé qu’il avait des mauvaises intentions. Désormais, je préfère rester à l’écart pour nous protéger, ma fille et moi...

Du côté de la police, une enquête a été ouverte. Le téléphone de la plaignante sera envoyé au département IT de la police pour l’analyse des données et décider s’il y a eu Breach of ICTA. Quant à l’ado, il devra venir s’expliquer dans cette affaire.

YOUR REACTION?

Facebook Conversations




Latest Posts