Un jeune homme de 20 ans se rend au poste de police de Quatre-Bornes. Il veut porter plainte, dit-il, contre son ex-employeur, un habitant de la ville.

YOUR REACTION?

La victime.

Les policiers remarquent que le jeune homme semble très embarrassé. Il peine à trouver ses mots. Puis, prenant son courage à deux mains, il se lance et raconte son calvaire. Il a été victime d’un maître chanteur qui lui a fait subir des sévices sexuels pendant quatre ans.

Pour mieux comprendre l’histoire, il faut remonter à 2016 lorsqu’il avait fait la connaissance de Sangeet Kumar, âgé de 58 ans. Il n’avait que 16 ans. Il se sont liés d’amitié et trinquaient souvent ensemble. Etant donné, qu’il n’avait pas d’emploi, le pervers l’a proposé à devenir son homme à tout faire. C’est-à-dire, faire le ménage.

Au mois de février 2020, poursuit-il, son patron lui a proposé de lui procurer de la drogue en échange de massage. C’est là que son ex-employeur en a profité également pour le caresser et le masturber. Le quinquagénaire lui a demandé de tenir son pénis. Le jeune homme, hésitant, a finalement obtempéré. Le quinquagénaire en a profité pour le prendre en photo. Il s’en est ensuite servi pour commencer à le faire chanter.

Le jeune homme a donc été contraint de lui faire des fellations régulièrement. Mais son ex-employeur a poussé le bouchon un peu trop loin. Au mois de juillet 2020, raconte-t-il, son patron a tenté de le sodomiser pendant qu’il dormait. Il se souvient avoir été tiré de son sommeil par une douleur au niveau de l’anus.

Mais son cauchemar était loin d’être terminé. Il l’a forcé à lui faire des fellations pendant les mois de septembre et octobre de cette année. Pour la victime, c’est la goutte d’eau qui a fait déborder le vase. C’est pourquoi il a décidé de briser le silence et a porté plainte à la police le 11 octobre.

Sangeet Kumar a été arrêté par les hommes de l’inspecteur Vencatachellum de la CID de Quatre Bornes la semaine dernière.

Facebook Conversations




Latest Posts