Kishore Taucoory ne cesse de pleurer en remémorant sa fille.

YOUR REACTION?

L’un des messages racistes posté par Sylvia Triton.

Celui qui dirigeait jadis les Bhojpuri Boys est accablé par la disparition de sa fille aînée de 36 ans, Nishi Taucoory, décédée suivant une attaque cérébrale, le dimanche 10 novembre.

Selon lui, la trentenaire aurait été victime de harcèlement à la Mauritius Society of Authors (MASA), où elle travaillait, au département des ressources humaines.

Kishore Taucoory a décidé de porter plainte contre une ancienne collègue de Nishi, Sylvia Triton, pour harcèlement à la police, samedi. Cela, après avoir pris connaissance des messages injurieux et racistes que cette Senior Officer à la MASA a posté sur Facebook.

C’est là que j’ai compris pourquoi ma fille ne voulait plus aller travailler. Monn senti mwa bien offensé par sa manière ki li ti p maltraite mo tifi la. Ce n’est pas que ma fille que l’on a insultée, mais toute la famille Taucoory. Vous savez, les artistes sont bien sensibles. Mo p souffert…

Nishi Taucoory.

Kishore Taucoory écrase une larme. Entre deux hoquets, il nous déclare :

D’anciens collègues de ma fille m’ont demandé, lors de la veillée mortuaire, pourquoi on n’avait rien dit pendant tout ce temps-là. Si mo ti konr mo ti pou perdi mo tifi, mo ti pou dire li arrêta al travail MASA. Cela n’aurait pas été la fin du monde. En plus, ma fille avait des diplômes. Li ti ena Masters tou.

D’après Kishore Taucoory, les ennuis de sa fille décédée auraient vraiment commencé quand elle a été nommée au poste d’Acting HR. Des responsabilités pour lesquelles elle touche une allocation. Elle agit par la suite comme secrétaire du conseil d’administration, là aussi avec une allocation.

Mo pas koner kisanla ti p objecter.

Toujours est-il que, dit Kishore Taucoory, sa fille aurait été convoquée par l’Equal Opportunities Commission. Le père rend hommage à son “bébé” perdu, en ajoutant :

Li ti kav mo zenfant, mais li pas ti p dire mwa nanyen lor so travail. Mwa aussi mo pas ti p mingle.

L’un des messages racistes posté par Sylvia Triton.

Jusqu’au jour où elle affirme à son père qu’elle n’a pas envie de se rendre au bureau. La veille, elle serait rentrée en larmes.

Li dire mwa ene madame p mari fatigue li.

L’un des messages racistes posté par Sylvia Triton, après la mort de Nisha Taucoory.

Kishore Taucoory se souvient avec chagrin que vers fin août de cette année, sa fille pleurait tellement en rentrant du bureau qu’elle est prise de faiblesse. Transportée à la clinique, elle y est admise.

Nishi y a passé au moins trois semaines.

Après un mois de congés accumulés, elle prend un second mois de congé.

À chaque fois que la date de retourner au bureau s’approchait, elle ne dormait plus. Elle était mal.

Sylvia Triton.

Nishi Taucoory n’a pas repris le travail. Une attaque cérébrale a eu raison d’elle.

Selon nos informations, les messages injurieux postés en ligne par Sylvia Triton seraient parvenus aux autorités.

Il y aura des mesures disciplinaires.

Facebook Conversations




Latest Posts