La communauté hindoue célèbre, ce dimanche 26 août, le Raksha Bandhan, une fête marquant les liens d’affection sacrés entre frères et soeurs.

YOUR REACTION?

Le ‘rakhi’.

Amour, protection, filiation et devoir… Ce sont là les symboles associés à ce rite, tout simple, où la soeur attache un petit cordon coloré, appelé ‘rakhi’ au poignet de son frère. Ce dernier se voit aussi apposer un ‘tilak’ (ou tika) sur son front.  

En faisant ce tendre geste, la soeur émet des souhaits cordiaux à l’autre qui est alors tenue par la promesse de toujours la protéger.

Cette expression de sentiments purs se manifeste aussi entre les cousins et cousines ainsi que ceux et celles qui s’estiment comme frères et soeurs.

Raksha Bandhan est aussi marqué par des échanges de cadeaux, de voeux et de gâteaux, surtout le fameux “laddoo” traditionnel. Ainsi, hier encore, certains magasins étaient bondés par ceux venus faire leurs achats à la dernière minute.

Cela fait d’ailleurs plusieurs jours que les commerçants exposent les cordons colorés afin d’attirer le maximum de clients possible. Rappelons que les prix varient en fonction des modèles et la taille.

Le Raksha Bandhan puise ses racines des mythologies hindoues. Les livres sacrés évoquent quelques cas où un rakhi noué au poignet d’un dieu lui a permis de triompher de ses ennemis.  

Sur le plan social, soulignons que la consolidation des liens fraternels était essentiel à l’époque en Inde où, après le mariage, les filles se retrouvaient d’une certaine façon à la merci de leur belle-famille. Donc, pouvoir compter sur un frère protecteur avait toute son importance.

Facebook Conversations




Latest Posts