Ce sont les insultes et les menaces d’une belle-fille de 30 ans à sa belle-mère de 53 ans. Sous l’effet de la colère, la belle-fille s’est saisie d’un gourdin et a brisé quelques vitres des fenêtres de la maison de sa belle-mère. Cet énième incident a eu lieu vers 14 h 30, le dimanche 8 mars.

YOUR REACTION?

Natacha, la belle-mère, raconte :

Ce jour-là, ma belle-fille s’est dirigée vers moi, mais lorsqu’elle a essayé de me taper, mon fils est intervenu et l’a saisie pour qu’elle ne s’approche pas de moi.

Pour la belle-mère, ce fut la dernière goutte d’eau qui a fait déborder le vase. L’habitante de Sainte-Croix, qui travaille comme femme de ménage, raconte que la discussion a éclaté lorsqu’elle a demandé à son fils de l’aider dans les corvées ménagères.

J’ai demandé à mon fils de laver le paillasson, c’est alors que ma belle-fille est intervenue pour me dire : ‘Al lave li ou mem, ou pas kone laver ?’

Natacha, mère célibataire, lui a alors répondu qu’elle ne lui adressait pas la parole, mais plutôt à son fils. La trentenaire ans a alors perdu tout contrôle d’elle-même.

Elle a commencé à m’insulter et à me lancer des jurons.

Natacha ajoute qu’une telle attitude de sa belle-fille est coutumière.

Cela fait six ans depuis qu’elle a rejoint notre maison. À peine une semaine après qu’elle s’y est installée, elle n’avait pas de respect envers moi et ma fille, actuellement âgée de 14 ans. Elle commençait à m’insulter.

Natacha veut mettre un frein à ce problème.

Sa fois la linn dépasse limit avec sa bann paroles ki linn dire mwa la.

Natacha a enregistré une plainte officielle au poste de police d’Abercrombie le dimanche 8 mars. Une enquête a été initiée à ce sujet.

Facebook Conversations




Latest Posts