Ils ont la tête qui tourne. Entre le nombre de microgrammes d’alcool permis dans le souffle, les milligrammes dans le sang et dans l’urine et les amendements prévus, les chauffeurs ont un peu de mal à s’y retrouver.

YOUR REACTION?

La loi actuelle

Actuellement, selon la Road Traffic Act, la limite autorisée est de 23 microgrammes (μg) d’alcool par 100 millilitres (ml) de souffle, ou 50 milligrammes (mg) d’alcool dans 100 ml de sang, ou encore 67 mg d’alcool par 100 ml d’urine.

Pour le commun des mortels, ces chiffres ne veulent rien dire. Il suffit de savoir que toutes ces valeurs représentent la même quantité d’alcool consommé. Mais comme il sera difficile de demander 23 μg d’alcool dans son souffle dans un bar, il vaut mieux connaître l’équivalence.

Avec la loi actuelle, une personne a droit à deux chopines de bière ou deux verres de vin ou un peu moins de deux doses de 4 centilitres (cl) d’alcool à 40 % pour atteindre ce niveau.

Après l’amendement

Avec l’amendement proposé, le taux d’alcool autorisé dans le sang sera de 20 mg par 100 ml de sang. Cela représente 0,9 μg d’alcool dans le souffle. Quant à la consommation autorisée pour conduire, elle va baisser drastiquement. Le chauffeur aura droit à un verre de vin ou une chopine de bière ou 2/3 de dose d’alcool à 40 %.

Les précautions

Ce taux a été défini avec le Forensic Science Laboratory. Le seuil de 20 mg d’alcool par 100 ml de sang a été adopté pour prendre en considération l’alcool déjà présent dans le corps humain. Le Dr Satish Boolell rappelle que l’équivalence de la quantité d’alcool dans le sang par rapport aux verres consommés est calculée sur un homme de taille moyenne et en bonne santé. Lui, il évacue environ 10 mg à 12 mg d’alcool de son sang par heure.

Par exemple, une personne âgée ou une personne qui boit beaucoup évacuera moins vite.

Même la quantité d’alcool que la personne boit pour arriver à cette limite variera dépendant de la taille, du poids ou de la santé du buveur. Ou encore, une personne atteinte de cholestérol évacuera moins vite car l’alcool, après le passage par le foie, devient de la graisse. Si le corps est déjà saturé, la décomposition se fait moins vite.

Facebook Conversations




Latest Posts