Les amendements à la “Road Traffic Act” ont été présentés hier, mardi 17 juillet. Le ministre Nando Bodha a situé le quantum de la baisse du taux d’alcool qui pourrait être toléré au volant.

YOUR REACTION?

Un verre de bière ou encore un peg de whisky seront suffisants pour qu’un chauffeur soit pris en contravention s’il prend la route juste après. C’est là une mesure qui figurera au Road Traffic Amendment Bill présenté par le ministre des Infrastructures publiques, Nando Bodha, hier.

Le taux d’alcool autorisé au volant sera réduit de 50 à 20 milligrammes par 100 millilitres de sang, a indiqué le ministre. Il a néanmoins fait ressortir qu’il ne s’agit pas de donner carte blanche aux Mauriciens pour qu’ils consomment de l’alcool avant de prendre le volant.

Une fois un taux d’alcool détecté dans le sang, des tests plus approfondis pourraient être effectués par le Forensic Science Laboratory.

Nando Bodha est aussi d’avis qu’il faut apporter des amendements à la Dangerous Drugs Act pour les conducteurs ayant consommé de la drogue alors qu’ils prennent le volant.

Une fois la loi votée, le ministre des Infrastructures publiques entend mener une campagne pour sensibiliser les automobilistes sur les changements à la Road Traffic Act.

Facebook Conversations




Latest Posts