L’apparence est souvent trompeuse. Qui aurait cru qu’un salon de beauté très fréquenté à Curepipe était en réalité un… bordel ?

YOUR REACTION?

A part les soins de beauté, les charmantes demoiselles offraient à leurs fidèles clients un traitement privilégié. C’est-à-dire, un massage complet, des fellations, des parties de jambes en l’air et même des partouzes.

Les limiers de la CID de Curepipe y ont fait une descente, jeudi 30 juillet. Ils ont surpris quatre esthéticiennes et deux clients en plein ébats.

Ces dernières sont âgées entre 26 et 31 ans tandis que leurs “clients” ont 40 et 52 ans. Tout ce beau monde a été conduit dans les locaux de la CID.

Facebook Conversations




Latest Posts