“Monn trouve zot gramatin. Zot korek pou l'instant mais pas p facile ditou...”
Ian Papillon

Cela fait une semaine que Ian Papillon s’est envolé pour l’Inde avec ses filles siamoises Cléanne et Cléa. Les bébés, qui sont nés le 4 janvier, doivent y subir une opération pour les séparer.

Depuis leur arrivée à l’hôpital Narayana Health City, à Bangalore, les petites ont subi une série de tests, explique le père, qui dit comprendre que l’on ne puisse pas prendre des décisions hâtivement. N’empêche que l’attente est “insupportable”.

Pa p facile ditou ici. Lor la mo madame pas la. Bien dur.

Ian Papillon souhaiterait que sa femme le rejoigne. Cette dernière a entamé des démarches en ce sens. Mais pour l’heure, l’argent fait défaut.

YOUR REACTION?

Facebook Conversations




Latest Posts