Il est dans de sales draps. Interdit de ses fonctions depuis octobre 2016 après avoir été soupçonné de trafic de drogue, le policier Gary Gopaul est, cette fois-ci, accusé de viol.

YOUR REACTION?

Gary Gopaul

Une femme de 21 ans a porté plainte contre lui pour agression sexuelle dans la soirée du dimanche 4 février. L’accusé, âgé de 31 ans, a été arrêté hier matin par la police de Goodlands.

Dans sa plainte, la présumée victime, une habitante de Goodlands, a expliqué aux enquêteurs qu’elle s’était rendue chez sa cousine, la femme de Gary Gopaul. Celle-ci, qui habite à Mlle Jeanne, Goodlands, n’était pas présente, a-t-elle affirmé. C’est alors que Gary Gopaul l’aurait forcée à avoir des relations sexuelles.

Lors de son interrogatoire, Gary Gopaul a, lui, expliqué aux enquêteurs que la jeune femme était consentante. Il a été traduit devant la justice. Une accusation provisoire de viol a été logée contre lui. Il a retrouvé la liberté conditionnelle après avoir fourni une caution de Rs 15 000.

Gary Gopaul avait été arrêté le 26 octobre 2016, dans le cadre de l’enquête sur l’importation de Rs 30 millions d’héroïne, drogue retrouvée dans le double fond des valises de l’ex-policier Arvind Hurreechurn à sa descente d’avion. Ce dernier avait incriminé Gary Gopaul qui nie être impliqué dans cette affaire.

Facebook Conversations




Latest Posts