Mevin, un receveur de 25 ans, était amoureux fou de Nisha, âgée de 17 ans. Mais, il y a quelques mois, l’adolescente a choisi de mettre fin à leur relation - ce qui a poussé Mevin à se suicider, le mardi 23 mai, en direct sur Whatsapp.

YOUR REACTION?

Mevin et Nisha au temps des jours heureux.

Mevin aurait supplié Nisha* plusieurs fois de revenir avec lui, mais cette dernière avait déjà décidé de tourner la page et ne voulait plus entendre parler de lui. Cela a eu pour effet de plonger le jeune homme dans un profond désarroi. Au point où il songeait à mettre fin à ses jours.

D'après nos renseignements, les deux tourtereaux ont fait connaissance sur Facebook il y a environ huit mois. Ils ont ensuite loué une maison pour y vivre en concubinage. Cela, malgré le fait que la jeune fille était mineure.

Quelque temps après, leur relation s'est mise à battre de l'aile et la jeune fille est retournée vivre chez ses parents.

Mevin publiait souvent des messages de désespoir sur son profil Facebook.

Dépressif, Mevin , un habitant de Flacq, commencait à publier des messages de désespoir sur son profil Facebook. Dans un post sur son profil Facebook, datant du 2 mai, Mevin exprimait son ras-le-bol en disant que sa vie n’était faite que de souffrance et qu’il voulait en finir une bonne fois pour toutes.

Le jour du drame, avant de passer à l’acte, Mevin aurait déclaré à son ex-petite amie:

Mo pe al met mwa pandi.

Il lui avait envoyée une photo de lui se tenant sur une chaise avec un drap enroulé autour du cou. La jeune fille lui aurait alors répondu:

Pena pou fer sa, Mev, panse to ena enn tifi, viv pou to tifi.

Le dernier message de Mevin adressé à Nisha.

Mais Mevin était résolument décidé à passer à l’acte. Il devait alors envoyer une deuxième vidéo en disant à l’adolescente:

C'est cadeau mo p donne twa, je t’aime beaucoup, be always happy.

Puis le jeune homme a envoyé une dernière photo à l’adolescente où il agonisait. En voyant la photo, Nisha devait répondre:

Fer seki to envi, mo pa pou retourn ar twa, vre mem mon fini ar twa.

Mevin lui répondra une dernière fois:

Mo kontan twa mwa. Zame mo pann tromp twa mwa. Me selma kantite tonn fer mo leker fer mal zame mo pa pou kapav blie. Mo pou touzour kontan twa parey mwa.

Mevin et Nisha

Les proches du jeune homme se demandent pourquoi l’adolescente ne les a pas prévenus que Mevin avait l'intention de se suicider:

Li ti kav au moins call la police.

La mère de Mevin soupçonne fortement que la disparition de son fils serait liée à une affaire de sorcellerie.

De son côté, la mère de Nisha allègue que sa fille et elles s’étaient présentées à l'enterrement du jeune homme mais des personnes s’en sont prises à elles:

Ler noun al dans la mort, zot pan donne létemps, zot finn trap nous ek commence batte nous. Ziska zon mette mo tifi touni devant zot tou ! Zon prend gros roche zon pil lor mwa. Mo figir ti noir pendant 2 semaines. Mo lizié ti gros enflé. Noun bizin prend taxi ek sauver.

* prénom modifié

Facebook Conversations




Latest Posts