Les deux frères Gungahresoon, Rajiv (25 ans) et Pradesh (38 ans), habitants de Bois-Rouge, Goodlands, ont été victimes d’une tentative de meurtre, mardi soir 4 décembre. Ravez Lallbeeharry, 34 ans, a foncé droit sur eux avec sa voiture, pour se venger des frères qui l’insulteraient souvent. Un des frères risque une amputation au pied.
Un des frères risque une amputation au pied.

Pradesh Gungahresoon et son frère Rajiv sont actuellement admis à l'hôpital du Nord. Ravez Lallbeeharry, un habitant de la localité, a foncé sur eux avec sa voiture.

Les deux frères ont subi chacun une intervention chirurgicale. Leur état de santé inspire de vives inquiétudes et Pradesh risque une amputation au pied.

Ravez Lallbeeharry, qui s'est enfui après avoir tenté de les tuer, a été appréhendé par la CID de Goodlands quelques heures plus tard. Il est passé aux aveux.

Ravez Lallbeeharry explique que depuis six mois, il n'est pas en bon termes avec les frères Gungahresoon.

Monn vinn reste ici in gagne 1 an. Mo ena ene beau-fils 17 ans. Linn content deux frères la zot nièce. Tifi la ena 16 ans ek so famille pas content sa rélation la. Dépi sa, mo pas en bon terme avec 2 frères la. Sak fois mo croise ar zot, zot zour mwa ek menace mwa.

Ravez Lallbeeharry

Lundi dernier, la famille de l'adolescente l'a mise à la porte et elle est allée vivre avec son amoureux. Ravez Lallbeeharry explique :

Nounn accueillir li. Mais lendemain, so famille in vinn ar la police pou prend li. Zonn mette li dans ene shelter.

Ravez Lallbeeharry, maçon de son état, explique aux enquêteurs que mardi, après les heures de travail, il se trouvait sur son balcon où il prenait une bière.

Monn trouve 2 frères la anba. Zot si zot ti p bwar. Zot telment zour mwa ek maltraite mwa kan mo marche lor chemin ki monn décide pou venge mwa. Mo ti népli kav supporte sa humiliation la.

Après son interrogatoire, Ravez Lallbeeharry a été placé en détention. Mercredi, il a été traduit devant la cour de Pamplemousses. Il fait face à une charge provisoire de tentative de meurtre. La police ayant objecté à sa remise en liberté conditionnelle, il a été reconduit en cellule policière.

Il y a deux semaines, l'un des frères Gungahresoon avait porté plainte contre Ravez Lallbeeharry, l'accusant d'avoir volé sa chaîne sous la menace d'un couteau.

La femme de Ravez, elle, a porté plainte contre une des victimes pour agression. Elle a également consigné une déposition, mercredi, après que sa maison a été saccagée par des individus.

YOUR REACTION?

Facebook Conversations




Latest Posts