“Si to dire dimoune ki nounn faire malice, mo pou faire bour twa kout sabre !”, ce sont les menaces qu’a proférées un jeune homme de 22 ans à sa petite amie de 13 ans.

YOUR REACTION?

La présumée victime.

Selon la collégienne, elle aurait été violée par son petit ami au domicile de ce dernier à Le Hochet, Terre-Rouge, le 3 décembre 2019. Or ce n’est que vendredi 8 mai qu’elle a décidé de briser le silence. Elle a tout raconté à sa mère. Celle-ci, choquée par les révélations que lui a faites sa fille, a alerté la police.

Anaïs* relate, dans sa déposition, que son petit ami l’avait enfermé dans le salon.

Linn pousse mwa lor sofa. Lerla linn mette so la main lor mo la bouche pou empêche mwa crier.

C’est à ce moment là, dit-elle, qu’il l’a violée. Son calvaire a duré dix minutes.

Létan linn fini, linn menace mwa…

Elle ajoute que son petit ami a abusé d’elle par la suite à plusieurs reprises. Ce dernier, poursuit la jeune fille, aurait débarqué chez elle pendant l’absence de sa mère.

Le petit ami est activement recherché.

* Prénom modifié

Facebook Conversations




Latest Posts