Lundi 15 octobre, le constable Cadersa a de nouveau été arrêté dans la soirée alors qu’il était en liberté conditionnelle pour une affaire de possession de drogue synthétique.

L’habitant de Sébastopol, âgé de 31 ans, s'est retrouvé piégé par des officiers de l’ADSU de la Eastern Division qui se sont fait passer pour des acheteurs.

Il aurait ainsi proposé d'offrir trois doses d’héroïne destinées à la vente à ces derniers. 

Une fouille effectuée, par la suite, au domicile du policier a permis de saisir trois autres doses d’héroïne.

Ce policier était affecté au poste de police de Moka lorsqu’il a été arrêté pour la première fois en début d’année.

YOUR REACTION?

Facebook Conversations




Latest Posts