Un peintre habitant Surinam, âgé de 40 ans, aura à effectuer 180 heures de travaux communautaires.
La victime est aujourd’hui âgée de 19 ans.

Il a été reconnu coupable, par la magistrate Razia Janoo-Jaunbacus, siégeant en cour intermédiaire, d’avoir abusé sexuellement une adolescente, âgée de 14 ans, au moments des faits. Le délit a été commis, le 20 février 2014, à Surinam.

Initialement, le peintre avait été condamné à un an de prison. La peine de prison avait été suspendue et la cour avait ordonné un rapport social à son égard pour déterminer s’il est apte à effectuer des travaux communautaires.

Le rapport étant en faveur de l’accusé, il a ainsi écopé de 180 heures de travaux communautaires qu’il effectuera au poste de police de Souillac. Il aura à se présenter de nouveau devant cette instance judiciaire, le 25 novembre 2019. À l’appel de son procès, le peintre avait plaidé coupable et présenté des excuses à la cour, implorant sa clémence.

YOUR REACTION?

Facebook Conversations




Latest Posts