Ils se tirent dans les pattes. Mari et amant se disputent la même femme, une habitante du Sud âgée de 25 ans.

YOUR REACTION?

La jeune femme de 25 ans.

Les coups volent bas, les plaintes sont nombreuses et les deux hommes se sont même disputés devant un poste de police durant la semaine écoulée.

Les amants ont fait connaissance il y a sept ans et ont décidé de se mettre à faire du sport au lit, ensemble, il y a deux ans. Mais l’époux a fini par tout découvrir. Mise devant les faits, l’épouse a accepté de rompre avec son amant. Mais ils ont fini par reprendre contact et au mois de juin, de rompre de nouveau. Vous suivez toujours ?

En tout cas, selon l’épouse, l’amant éconduit n’aurait pas digéré la tragique rupture. La poursuivant de ses assiduités, lui offrant des cadeaux, dont un téléphone cellulaire. Rien à faire, elle ne voulait plus de lui.

Selon le quinquagénaire qui est à la retraite, son amante lui avait dit que le téléphone s’était cassé et qu’elle l’avait jeté. Mais la semaine dernière, il a remarqué que le numéro de téléphone était de nouveau actif. Il a alors appelé la jeune femme pour lui dire de lui retourner son bien mais cette dernière n’a rien voulu entendre. Elle aurait aussitôt alerté son mari et les deux se sont rendus au poste de police pour enregistrer une plainte contre l’amant pour harcèlement par téléphone.

Dans sa plainte, la jeune femme explique que depuis sa rupture, son amant n’a pas cessé de lui causer des ennuis et de lui envoyer des messages et des photos indécentes. Selon elle, ce dernier tente à tout prix de la récupérer. Le retraité lui, assure qu’il s’agit d’un coup monté par le mari de son ancienne maîtresse et réfute les allégations portées contre lui. Il a porté plainte contre l’époux durant la semaine…

Source: L'Express

Facebook Conversations




Latest Posts