Après la gratuité de l’enseignement supérieur, le gouvernement se penche sur une éventuelle augmentation des prestations sociales. Le Premier ministre et ministre des Finances, Pravind Jugnauth, l’a d’ailleurs dit au cours d’une réunion politique à la fin de l’année dernière à St-Pierre.

Des cadres du ministère des Finances se pencheraient sur une éventuelle abolition du transport gratuit pour les personnes âgées dans le sillage d’une augmentation de la pension de vieillesse.

Ainsi pour compenser la hausse de Rs 2 690, nécessaire pour réaligner la pension sur le salaire minimum, l’État devra trouver quelque Rs 7 milliards par an.

Afin de financer en partie ce budget additionnel, une des mesures que pourrait prendre le gouvernement serait l’abolition de la gratuité du transport pour les aînés. Une mesure qui ne ferait pas des mécontents car, ces personnes auront une augmentation conséquente de leurs pensions.

Ensuite, presque 70 % des seniors ne voyagent pas par autobus, comme nous a expliqué un syndicaliste de la fonction publique. Beaucoup d’entre eux ont un véhicule chez eux. De plus, en raison de leur âge avancé ou pour cause de maladie, ils ne prennent pas l’autobus.

Pour rappel, le ministre des Infrastructures publiques et du transport en commun, Nando Bodha a, à maintes reprises à l’Assemblée nationale, annoncé qu’il faut revoir le système de transport gratuit. Il avait parlé de Rs 1,2 milliard comme coût de la gratuité du transport chaque année pour les seniors et les élèves. Lors d’un séminaire tenu en septembre 2017, il avait déclaré :

Pas kav cash out Rs 1,2 milliard sans même koner bus ki côté p aller.

Voilà une occasion de régler ce problème. 

YOUR REACTION?

Facebook Conversations




Latest Posts