Une femme d’origine pakistanaise a porté plainte contre son mari, un Mauricien de 32 ans, dimanche 6 décembre, au poste de police de Pailles. Elle l’accuse de l’avoir agressée. Après l’avoir insultée, il a menacé de payer un bandit pour la violer et l’agresser à l’acide.

YOUR REACTION?

La jeune femme de 26 ans.

Mo pou paye dimoune pou viol twa ek jette l’acide lor to figir.

C’est ce qu’aurait lancé le l’habitant de Pailles à sa femme âgée de 26 ans. Celle-ci, mariée depuis 2017, est mère d’un enfant de deux ans. Depuis leur mariage, ils ont souvent des problèmes conjugaux. Mais le samedi 5 décembre, vers 17 heures, une énième dispute a éclaté entre eux. La dispute de trop pour elle. Lasse de cette situation, elle a demandé à son époux de quitter le toit conjugal, car c’est elle qui paie le loyer. Vexé, il s’est mis à l’insulter avant de lui proférer des menaces :

Mo pou zouen ar twa lor chemin. Si mo trouve twa ek ene lot dimoune, mo pou montrer twa mwa ki mwa. To papa bizin vinn dépi Pakistan pou assister to la mort.

Selon la plaignante, son mari a continué à la menacer et à l’insulter. Il lui a même dit qu’il la ferait déporter.

Dans sa plainte, la jeune femme allègue que son mari maltraite souvent leur bébé. Il l’aurait même blessé en le poussant. Elle dit craindre pour sa sécurité et celle de son enfant. 

Le trentenaire a été arrêté. Il est provisoirement accusé de violence domestique. Il a été remis en liberté conditionnelle après avoir payé une caution. Une ordonnance restrictive lui a été servie par la cour pour qu’il reste loin de sa femme et de son enfant. 

Facebook Conversations




Latest Posts