La directrice de l’université de Technologie de Maurice (UTM), Sharmila Seetulsingh-Goorah, n’est pas contente... mais alors là pas du tout.
Sharmila Seetulsingh-Goorah

Elle a fait servir deux mises en demeure à la Tertiary Education Commission (TEC) par le biais de son service légal, représenté par Me Thierry Koenig d’ENSafrica.

Sollicité, le professeur Sid Nair, directeur de la TEC, a confirmé avoir reçu deux mises en demeure. La première était la semaine dernière et la seconde hier, mardi 6 mars.

D'après nos renseignements, la directrice n’apprécierait pas que l’Independent International Audit Panel de la TEC a affirmé dans un rapport que sa manière de gérer a besoin d’une amélioration massive.

Elle aurait eu une discussion en ce sens avec des dirigeants de la TEC, en lançant qu’ils sont des incompétents et a promis qu’elle détruirait le rapport.

Interrogée, Sharmila Seetulsingh-Goorah n’a pas souhaité commenter les mises en demeure en affirmant tout simplement que l’affaire est en cour.

La directrice est contestée à l’UTM. Les membres de la Student Union et ceux de l’UTM Employees’ Union sont remontés contre le fait que son contrat soit renouvelé. Dans une lettre envoyée au PMO la semaine dernière, les signataires réclament sa démission.

Toutefois, la directrice bénéficie du soutien de la ministre de l'Éducation, Leela Devi Dookun-Luchoomun. Celle-ci l’avait défendue bec et ongles en réponse à une PNQ sur le manque de discipline et d’organisation au sein de l’établissement d’enseignement supérieur. 

YOUR REACTION?

Facebook Conversations




Latest Posts