Il est soupçonné d’avoir accepté un pot-de-vin de Rs 190 000 à un ressortissant français.

Un policier de 56 ans habitant Vacoas a été interpellé, lundi 10 décembre, par les limiers de la CID de Grand-Baie. Le bureau du DPP a recommandé que le quinquagénaire soit poursuivi pour escroquerie. Il a été traduit devant la cour de Pamplemousses et a recouvré la liberté conditionnelle après avoir fourni une caution de Rs 8 000.

Cette affaire remonte à 2017. Le policier aurait accepté un pot-de-vin de Rs 190 000 à un ressortissant français qui possédait un permis de résidence à Maurice afin que sa femme puisse avoir l’autorisation pour opérer un salon de coiffure dont elle avait fait l’acquisition.

Le policier est soupçonné d’avoir agi en complicité avec un individu. Il aurait fait croire à l’étranger qu’il y avait une plainte contre son épouse au Passport and Immigration Office et qu’elle serait déportée. Il avait assuré au couple qu’il pouvait régler leur situation. 

YOUR REACTION?

Facebook Conversations




Latest Posts