La Banque de Maurice a émis un communiqué hier soir, lundi 21 octobre, afin de rappeler les règles de stricte confidentialité entourant les informations bancaires.
Sunil Gohin et Jean-Michel Lee Shim.

Si le communiqué cite les dispositions de l’article 64 de la Banking Act, aucune sanction n'est prise depuis plus de 72 heures !

Pour rappel, le leader du Parti travailliste, Navin Ramgoolam, a été victime de la violation du secret bancaire durant le weekend. Ces relevés bancaires à la MCB ont été envoyés à tous les rédacteurs en chef sélectionnés par monsieur “Snowden”, pseudo lanceur d'alerte, au bureau du Premier ministre sortant Pravind Jugnauth, au leader de l’opposition Xavier-Luc Duval et à Paul Bérenger.

La Banque de Maurice rappelle que “toute publication, sous quelque forme que ce soit, des renseignements relatifs aux comptes d'un client ou d'une institution financière sans le consentement écrit express du client ou de l'institution financière est une violation de la loi”.

La violation de confidentialité et la publication de documents bancaires sont passibles de Rs 500 000 d’amende et peut atteindre dans certains cas Rs 1 000 000. L’infraction peut être assortie d’une peine de prison ne pouvant dépasser trois ans.

La Banque de Maurice demande également que lui soit remis “tous les renseignements et toutes les copies des documents bancaires publiés” et que “toutes les copies diffusées sous forme électronique soient supprimées”.

Pour rappel, le propriétaire de presse Sunil Gohin à travers sa plateforme en ligne Inside News et sa radio pro-gouvernementale Wazaa FM sont concernées après la publication des relevés bancaires de Navin Ramgoolam, violant impunément la Banking Act. Le bookmaker Jean-Michel Lee Shim, récent propriétaire de presse, est tout aussi concerné.

YOUR REACTION?

Facebook Conversations




Latest Posts