Quatre jours après le vol commis, le jeudi 16 août, au préjudice d’un diplomate indien, à l’hôtel Le Suffren, à Port-Louis, le couperet est tombé hier, lundi 20 août.

YOUR REACTION?

Patrick Ricardo L’Olive

Patrick Ricardo L’Olive, un maçon de 40 ans habitant Beau-Bassin, a été condamné à trois ans de prison par la cour de Port-Louis. Sa concubine, Marie Sharon Léonard, domiciliée à Beau-Bassin également, a écopé de trois mois de prison pour recel.

Ils avaient été arrêtés, le 19 août, dans le sillage du vol commis, le 16 août à l’hôtel Le Suffren, Port-Louis, au préjudice du Deputy Secretary for External Affairs de l’Inde. Les deux accusés ont comparu en cour le lundi 20 août. Le verdict a été prononcé le même jour.

Patrick Ricardo L’Olive était poursuivi pour larceny night breaking. Il était accusé d’être entré par effraction, le 16 août, dans la chambre du diplomate indien, à l’hôtel Le Suffren à Port-Louis et d’avoir emporté 1 216 dollars américains et 50 030 roupies indiennes. Pour sa part, Marie Sharon Léonard était poursuivie pour recel. Elle avait été trouvée en possession d’une somme de Rs 11 100 et de 30 roupies indiennes. La police a pu mettre la main sur cet argent.

Dans son verdict, la magistrate Meenakshi Bhogun a souligné que les délits commis par les deux accusés sont très sérieux vu que cela a causé préjudice à un étranger et a terni la réputation du pays. Elle est d’avis qu’une peine d’emprisonnement est justifiée dans les deux cas.

Source: Defimedia

Facebook Conversations




Latest Posts