Louis Steward David Nicolas, alias Don Panik, a de nouveau des démêlés avec la justice.
Louis Steward David Nicolas

L’interprète de Pwason salé et l’auteur de Dipin griyé a été traduit devant la Bail and Remand Court (BRC), hier dimanche 14 octobre, où une accusation provisoire de vol avec violence a été retenue contre lui. Il a été reconduit en cellule policière.

L’homme de 36 ans, domicilié à Résidence Kennedy, a été interpellé samedi après-midi à Vacoas lors d’une opération menée par l’Anti Robbery Squad SSU sous la houlette des inspecteurs Jeean et Seewoo en collaboration avec l’Anti Robbery Squad de la Central Division menée par le sergent Rughoobur.

Don Panik est soupçonné d’avoir commis un vol avec violence sur une femme de 45 ans, habitante de Beau-Bassin, le 22 septembre. La quadragénaire se trouvait en compagnie de sa mère à Sept Cascades View Point, Henrietta, lorsque le suspect aurait surgi avec un autre individu, qui est toujours recherché, pour la menacer avec un couteau.

Don Panik aurait ensuite emporté le sac à main de la victime, qui contenait son téléphone portable, ses effets personnels et une somme de Rs 1 100.

Lors de son interrogatoire par les limiers de la CID de Vacoas, le chanteur a nié les faits. Toutefois, lors d’une parade d’identification, la plaignante a affirmé que c’était bien lui qui l’avait menacée.

Le chanteur est aussi soupçonné d’être impliqué dans un cas de vol de motocyclette à Abercrombie. Il devrait bientôt être interrogé dans cette affaire.

Don Panik avait déjà été arrêté en juillet 2016 pour vol avec violence sur la fille d’une artiste connue à Quatre-Bornes. La collégienne de 17 ans attendait sa mère à proximité de l’église Notre-Dame-du-Rosaire, à Quatre-Bornes, lorsque le chanteur lui avait arraché son porte-monnaie des mains. La jeune fille s’était mise à ses trousses ainsi que le policier Zubeir Gunny, qui n’était pas de service ce jour-là et qui avait assisté à toute la scène.

Source: L'Express

YOUR REACTION?

Facebook Conversations




Latest Posts