“Je remettais Rs 15 000, en liquide, chaque mois, directement à Soopramanien Kistnen”. C’est la version donnée par l’ancien ministre du Commerce, Yogida Sawmynaden, aux enquêteurs lors de sa première séance d’interrogatoire, lundi 22 février, au CCID.

YOUR REACTION?

Soopramanien Kistnen, Simla Kistnen et Yogida Sawmynaden.

L’interrogatoire de Yogida Sawmynaden a pris fin vers 17 h 45, hier lundi 22 février. L’élu de la circonscription no 8 (Moka/Quartier-Militaire) a eu à répondre à une trentaine de questions sur l’affaire d’emploi fictif. L’ex-ministre a déclaré aux enquêteurs que Soopramanien Kistnen venait récupérer l’argent de sa femme avec lui. Il a tenu à préciser que Simla Kistnen était au courant de cette transaction.

Selon le colistier de Pravind Jugnauth, il avait un arrangement avec les Kistnen. Ce couple lui aurait demandé de ne pas verser cet argent sur son compte bancaire car il aurait contracté un emprunt. La banque pourrait retenir cet argent comme remboursement s’il n’arrivait pas à honorer cette dette, allègue Yogida Sawmynaden.

La première partie de l’interrogatoire de l’ex-ministre a été axée sur sa relation avec le couple Kistnen. Avec moult détails, il a expliqué comment il a fait sa connaissance. Ce couple, a-t-il dit, travaillait pour lui pendant la campagne des élections générales du 7 novembre 2019. Pendant le confinement en 2020, Simla Kistnen, a-t-il ajouté, aidait à distribuer du pain dans la circonscription. Il a énuméré des endroits où ils se sont rencontrés et aussi les appels qu’il a échangés avec le couple Kistnen.

Ce n’est qu’à la fin de l’interrogatoire de Yogida Sawmynaden que la police décidera si une accusation formelle sera logée contre le député orange.

L’interrogatoire de l’ex-ministre se poursuivra, ce mardi matin 23 février.

Facebook Conversations




Latest Posts