Elle intervenait sur le Mental Health Bill. La députée Tania Diolle s’est lancée dans une tirade entourant les maladies “mentaux” (sic) - mots qu’elle a prononcés au moins une dizaine de fois pendant son intervention au Parlement, le mardi 4 mai. Se faisant rabrouer pour cette approximation, les “mentales” fusant au sein de l’hémicycle à chaque lapsus.

YOUR REACTION?

Tania Diolle.

Celle que les internautes ont surnommée TD 18, en référence à la plaque d’immatriculation de sa voiture de fonction, a été descendue en flèche par des internautes sur les réseaux sociaux - certains allant même jusqu’à ouvertement regretter avoir été un temps ses étudiants à l’université de Maurice.

Voir la vidéo :

Facebook Conversations




Latest Posts