La manifestation du collectif Aret Kokin Nu Laplaz (AKNL) et du parti politique Rezistans ek Alternativ a tourné en eau de boudin, hier mardi 1er mai.

La situation s’est détériorée lorsque la clôture qui entoure le projet hôtelier, à Pomponette, s’est retrouvée à terre.

Depuis le début du rassemblement, il se chuchotait que cela allait se produire. Une bonne partie de la clôture en tôle a ainsi été enfoncée, symbole du désaccord du collectif citoyen avec la réalisation de ce projet.

La police et même la Special Supporting Unit (SSU) ont été mandées sur les lieux. Ces derniers ont procédé à plusieurs interpellations.

AKNL envisage de lancer une campagne à l’échelle internationale. Les membres du collectif comptent écrire au CEO de la chaîne hôtelière Mariott International. Cette dernière est propriétaire de l’enseigne Sheraton, qui devrait voir le jour à Pomponette.

Voir la vidéo :

Posted by Aret Kokin Nu Laplaz on Tuesday, May 1, 2018

YOUR REACTION?

Facebook Conversations




Latest Posts