Sa fiancée l‘attendait pour leur union. Govind Doongoor est arrivé après un passage à l‘hôpital, hier, jeudi 23 novembre. La Jaguar qui le conduisait est entré en collision avec la voiture d‘un couple, tuant Vijaya Lutchmee Reekoye, avant de prendre feu… Les époux ont appris ce terrible drame par la suite. Leur coeur n‘est plus à la fête.

YOUR REACTION?

La collision est survenue à la hauteur de Domaine Reets, St Julien.

Ce qui devait être le plus beau jour de sa vie s’est vite transformé en cauchemar. Govind Doongoor, 33 ans, se rendait à son mariage à bord d’une Jaguar, lorsque celle-ci a heurté une Mitsubishi, hier, à St Julien.

Vijaya Lutchmee Reekoye, 62 ans, qui se trouvait dans la seconde voiture, est décédée peu après l'accident. Le carrosse de mariage, qui transportait trois autres personnes, a pris feu après l’accident.

La collision est survenue vers 15 heures à la hauteur de Domaine Reets, St Julien. Le chauffeur de la Jaguar tentait alors de doubler un véhicule tout en négociant un virage. La victime, elle, se trouvait dans la Mitsubishi, conduite par son mari, Dharmendra Reekoye, un religieux de 68 ans.

Vijaya Lutchmee Reekoye a rendu l'âme alors qu’elle était en route pour l’hôpital de Flacq. Son mari a perdu connaissance et un volontaire les a transportés à l’hôpital. Les occupants de Jaguar ont tous été blessés et ont été menés au même établissement.

Chez le religieux, à Amaury, une foule s’est amassée. Dharmendra Reekoye, vêtu de blanc, est assis dans un sofa, alors que sa famille tente de le réconforter. Le sexagénaire raconte s’être réveillé aux côtés de son épouse alors qu’ils se trouvaient dans la voiture du volontaire:

Kan monn ouvert lizié, monn trouve mo madame à côté mwa. Li ti p saigner par la bouche mais li ti p respirer toujours. Mo ti penser li pas autant grave mais kan noun arrive l'hôpital, docteur in dire mwa linn fini mort. Zamais monn faire accident dans mo la vie. Mo roule doucement ek mo toujours calme lor volant.

Le couple revenait d’une conférence à Phoenix et voulait se rendre chez sa fille dans l’Est pour voir son petit-fils. Le mari poursuit:

Mo madame ti envi trouve ti zenfant la. Li innocent, lin perdi so la vie bêtement.

Les images de cette journée tournent en boucle dans la tête du sexagénaire.

En route, li ti p donne mwa manger. Ca zimaz la pou reste gravé dans mo mémoire...

La victime laisse derrière elle son mari et deux enfants, un fils et une fille. Les funérailles ont lieu aujourd'hui à 15 heures.

Le marié: “Pas le coeur à la fête”

Govind Doongoor est anéanti. Même s’il était impliqué dans l'accident, il s’est rendu à son mariage. Mais il n’avait pas le coeur à la fête. Il raconte:

Nous extra sagrin. Kouma ou lé nous fêter kan nous koner ene famille p souffert ?

Le mariage est secondaire pour lui.

Mo pas kapav faire semblant. Noun préfère annule lé reste bann festivités la.

Après son accident, le marié est allé à l’hôpital de Flacq, avant de se rendre à son mariage. Il ne savait pas qu’il y avait une victime. Ce n’est qu’après la cérémonie qu’il a appris la nouvelle.

Facebook Conversations




Latest Posts